Skip to main content

Pourquoi recourir à une néphrectomie ? une question très délicate que nos équipes au sein de notre clinique le Bardo doivent souvent donner la réponse exacte qui prend en considération l’état général du patient.

La néphrectomie se traduit par une intervention chirurgicale visant à retirer une partie ou la totalité d’un rein, ou encore des deux à la fois. Deux techniques sont applicables selon la nature de l’intervention, à savoir la laparoscopie et la chirurgie à ciel ouvert. On a recours à la néphrectomie pour traiter diverses affections rénales, telles que les tumeurs, les infections et la destruction partielle ou totale de l’organe.

Qu’est-ce que la néphrectomie ?

La néphrectomie est une opération ablative souvent réalisée sur l’un des deux reins d’un sujet. Elle peut être partielle, dans le cas de l’ablation d’une partie du rein ou totale dans le cas d’une ablation de l’organe entier. Il arrive aussi que l’on recoure à une néphrectomie bilatérale partielle, qui consiste à retirer une partie de chaque rein quand les deux sont endommagés.

Enfin, la néphrectomie bilatérale radicale est un recours exceptionnel pratiqué généralement sur les patients en état de mort cérébral. Les deux reins sont alors prélevés en vue d’une transplantation sur un ou deux patients receveurs. La néphrectomie est indiquée dans plusieurs situations.

Pourquoi recourir à une néphrectomie ?

Les tumeurs rénales

La chirurgie carcinologique figure parmi les interventions les plus courantes de néphrectomie. L’ablation partielle est possible dans les stades précoces, alors que la masse tumorale est encore de taille réduite. Si en revanche le chirurgien estime que l’opération ne permet pas de laisser un organe fonctionnel, il procède à une ablation totale. La néphrectomie carcinologique permet aussi de limiter le risque de métastase.

La polykystose congénitale

La néphrotomie peut aussi être réalisée pour traiter une polykystose rénale, une affection génétique qui se traduit par la formation et le développement de kystes au niveau des reins. La chirurgie peut être réalisée dans un but curatif, mais aussi à vocation préventive pour limiter les risques d’insuffisance rénale et d’hypertension artérielle.

L’insuffisance rénale

Reflux vésico-urétéral, pyélonéphrite, tuberculose rénale plusieurs affections peuvent être à l’origine d’une insuffisance rénale chronique ou aigüe. Une néphrectomie s’avère de ce fait nécessaire pour retirer la partie infectée ou endommagée de l’organe. Dans le cas d’une ablation partielle, l’opération permet de contenir la propagation de l’infection du rein.

Le don d’organe

La néphrectomie peut aussi être réalisée en vue d’une transplantation dans le cadre d’un don d’organe. L’ablation totale est réalisée sur une personne saine, et le rein en bonne santé est greffé sur le patient receveur. Le don de rein est une opération qui permet de sauver des milliers de vies chaque année.

Leave a Reply

neuf + 20 =